fertirun_ferti_run_medium.jpg

Ferti-Run : raisonner sa fertilisation

Type d'outils : Outil pédagogique, Outil d'aide au diagnostic, Aide à la gestion de données
Description :

Ferti-Run : raisonner sa fertilisation

Ce logiciel de fertilisation raisonnée, conçu en 2007 par la Chambre d'Agriculture et le Cirad, effectue automatiquement des calculs de fertilisation organique et minérale. Il est destiné à l'encadrement agricole et aux agriculteurs.

Ce logiciel fait suite à la publication du Guide de la fertilisation organique à la Réunion. Il vise à faciliter la pratique de la fertilisation organique des cultures en effectuant automatiquement des calculs de fertilisation pour un certain nombre de cultures.

Pour améliorer les pratiques de fertilisation des parcelles et réduire au maximum les sources de pollution de l’environnement (sol et eau), l’agriculteur doit en effet savoir calculer la dose de fertilisant à apporter en fonction de sa culture. Cette dose dépend des caractéristiques de la culture, du type de sol, du type de matière organique utilisée, du rendement escompté. Long et fastidieux, ce calcul est trop peu fréquemment réalisé par l’agriculteur.

Grâce à ce logiciel, l'agriculteur peut connaître automatiquement la dose exacte de matière à apporter en fonction de la culture et du sol.

Les fertilisations d’entretien préconisées sont des apports en azote, phosphore et potassium, provenant d’une part d’une matière organique et d’autre part des engrais minéraux, la totalité étant adaptée aux besoins de la culture. Les fumures de correction ou de renfort, ainsi que le chaulage, ne sont pas pris en compte. Pour le phosphore, le type de sol a cependant été pris en compte, de façon à majorer les apports pour tenir compte des fixations par le sol.

Dans ces calculs, les arrières effets des fertilisations organiques précédentes ne sont pas comptabilisés. Leur prise en compte demanderait de connaître les antécédents culturaux, les conditions de culture et des caractéristiques sur le comportement des matières organiques, qui ne sont pas encore connues.

Un certain nombre d’options peuvent être ainsi rapidement comparées de façon à pouvoir choisir la formule qui valorise au mieux la matière organique. L’ajustement évite des gaspillages pouvant entraîner des pollutions du milieu.

Auteur(s) [Annuaire] :
Autre(s) auteur(s) : Chabalier Pierre- François
Conditions utilisation :

Contacter

Chambre d'Agriculture de la Réunion
Virginie Van de Kerchove
Tél : 02 62 94 25 94

Contact(s) : v.van.de.kerchove@reunion.chambagri.fr
Zone géographique : La Réunion
Filières : Végétal-Abricot, Végétal-Agrumes, Végétal-Ananas, Végétal-Anthurium, Végétal-Badamier, Végétal-Banane, Végétal-Cacaoyer, Végétal-Canne à sucre, Végétal-Cucurbitacées (concombre, courgette), Végétal-Dachine, chou, calou, Végétal-Hévéa, Végétal-Mangue, Végétal-Oignon, Végétal-PAPAM, Végétal-Papaye, Végétal-Plantes à racines, Végétal-Pomme de terre, Végétal-Riz, Végétal-Solanacées (tomate, poivron, aubergine, piment), Végétal-Sorgho – Millet – Mais, Végétal-Tubercules (igname, madère/taro, manioc, patate douce)
Thématiques : Fertilité des sols, Fertilisation
Intérêts : Professionnel / Profession agricole, Scientifique et technique
Mots-clés :